L'histoire du Jeûne & Trek

Avez-vous des difficultés à jeûner quand bien même vous savez que ce serait bon pour vous ?! Moi aussi ! C’est pour cette raison que j’ai développé une solution simple : celle de partir en groupe sac au dos pour trekker en pleine nature. On pourrait croire qu’en période de jeûne les forces physiques viendraient à manquer et qu’il ne serait pas judicieux, ni même possible, de marcher toute la journée. Et pourtant…

Tout à commencé lorsque j’ai amorcé ma transition vers l’alimentation vivante en 2014, suite à un jeûne spontané (imposé naturellement par son corps) durant lequel j’ai connu une période de grande forme physique. Troublé par cette expérience qui contredisait mes croyances, en particulier celle selon laquelle on a besoin de manger pour avoir de l’énergie, je me suis documenté sur l’alimentation vivante puis j’ai revu tout ce que je croyais savoir sur le sujet. Ébloui par cette expérience prânique tombée du ciel, j’ai souhaité la reconduire, en vain : tous les jeûnes tentés par la suite furent difficiles, je n’arrivais pas à revivre l’état de grâce auquel j’avais goûté.

L’idée me vînt alors de retourner au Canada, un pays que j’avais traversé par moyen non motorisé en 2015-2016 (lire le récit de l’expédition America Extrema). Je me disais qu’en étant en pleine nature à marcher toute la journée, je ne penserai plus à manger et revivrai cette fluidité du corps et de l’esprit.

C’est ainsi qu’en août 2018 je suis retourné dans les monts Mackenzie en compagnie du réalisateur Damien Artero pour réaliser un documentaire (voir la bande annonce de La Marche Sans Faim) sur une expérience particulière : 2 semaines et 360 km de trek sans manger dans un milieu des plus sauvage qui soit : des montagnes à grizzlis sous le cercle polaire et des dizaines de rivières glaciales à traverser. Ce fut une révélation tant elle m’a émerveillé sur les capacités du corps humain qui semblent sans limites et sur les bénéfices qu’elle m’a apportés aux niveaux physique, mental et spirituel. Tant et si bien qu’à mon retour en France, je ne songeais qu’à reproduire l’expérience, mais plus près de chez lui.

C’est ainsi qu’est né le concept de Jeûne & Trek : proposer des treks en jeûnant de 7 jours à des groupes de 20 personnes maximum.